Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Blog

>

Agroécologie et Développement Participatif : Réinventer la Recherche Agricole pour un Avenir Durable”

Date

Agroécologie et Développement Participatif : Réinventer la Recherche Agricole pour un Avenir Durable”

La recherche et le développement agricoles se sont traditionnellement focalisés à nourrir la population mondiale qui souffre de la faim surtout après les deux guerres mondiales. Ainsi, l’agenda de la recherche a été de trouver et d’introduire des technologies et des services de soutien afin d’améliorer le rendement des exploitations agricoles.

Les révolutions vertes nées de cet agenda ont eu des succès retentissants dans les années 1960 et 1970 surtout en Asie. Cependant, des effets très négatifs (pollution nappe phréatique, perte de biodiversité, endettement des paysans, etc.) ont été constatés. Ainsi de nouveaux défis sont apparus pour la recherche et le développement agricoles en dehors d’augmenter les rendements agricoles comme le renforcement de la capacité des communautés agricoles locales à innover, à apprendre et à expérimenter en permanence afin d’améliorer leurs moyens de subsistance agricoles. Ce nouveau défi requiert de nouvelles façons de concevoir et de réaliser la recherche et le développement agricole. Il ne s’agit plus principalement de produire et de transférer des technologies modernes à des utilisateurs finaux passifs, mais au contraire, de promouvoir des processus d’apprentissage qui génèrent une diversité de produits de la connaissance, allant des innovations technologiques aux innovations socio-institutionnelles ou organisationnelles tout en créant une synergie d’actions entre des acteurs différents (la recherche, la vulgarisation, les organisations paysannes et le secteur privé).

Dans cette nouvelle façon de faire de la recherche, il faut d’abord accepter et reconnaitre que la recherche et le développement ne peuvent plus être le domaine exclusif des scientifiques, mais plutôt un processus conjoint qui regroupe une diversité d’acteurs, d’utilisateurs ou de parties prenantes. En d’autres termes, cette nouvelle façon de faire la recherche requiert une redéfinition du rôle des communautés agricoles ou des populations locales en général qui passent du statut de simples bénéficiaires des produits de la recherche à celui d’acteurs qui influencent le processus et y apportent des contributions essentielles. Le développement Participatif de l’innovation (DPI) est une des solutions pour relever ce nouveau défi de la recherche agricole pour le développement. Ce d’autant la crise climatique pose de problèmes de plus en plus croissants aux familles rurales d’Afrique subsaharienne. Les saisons des pluies irrégulières, les sécheresses, les tempêtes et les inondations détruisent leurs récoltes, mettent en danger la sécurité- alimentaire et en particulier leurs moyens de subsistance. Pour dire la nécessite voire l’urgence d’une réorientation vers l’agroécologie et le renforcement de l’adaptabilité des paysans face aux nouvelles conditions.   Surtout qu’une étude a démontré que les fermes qui ont participé à des projets agroécologiques au Kenya et au Sénégal sont devenues plus résilientes. Elles sont mieux placées pour faire face aux périodes de crise et assurer leur sécurité alimentaire.

Le rôle de l’agroécologie dans la politique climatique internationale a également été analysé dans cette étude. Son potentiel comme levier d’adaptation de l’agriculture au dérèglement climatique et sa contribution à la protection du climat sont de plus en plus reconnus. L’agroécologie est de nature systémique, interdisciplinaire et holistique. Aussi les lois, instruments politiques et stratégies actuelles restent généralement insuffisants pour la mettre en œuvre. Il est nécessaire de repenser la formulation des politiques publiques et les institutions pour pouvoir valoriser pleinement son potentiel. Car en effet le caractère interdisciplinaire et systémique de l’agroécologie est un atout, mais également un défi parce que cela nécessite de concevoir des politiques publiques et des institutions différentes pour assurer une mise en œuvre.

Abdoulaye Ndao
Author: Abdoulaye Ndao

Je m'appelle Abdoulaye NDAO, et je suis un professionnel passionné du numérique avec 7 ans d'expérience diversifiée dans le domaine. Mon parcours professionnel se caractérise par ma maîtrise des aspects essentiels du monde numérique, allant de la conception et de l'administration de sites web à la maintenance informatique, en passant par l'infographie et la communication digitale. Expérience professionnelle : Conception de sites web : Fort de mon expertise, j'ai conçu et développé une variété de sites web fonctionnels, alliant à la fois esthétisme et convivialité pour les utilisateurs. Administration de sites web : Je possède une solide expérience en gestion et en maintenance de sites web, assurant leur fonctionnement optimal et leur sécurité. Maintenance informatique : J'ai acquis une expertise dans la résolution de problèmes informatiques, la mise à jour des logiciels et la gestion du matériel, garantissant un environnement informatique performant. Infographie : Ma créativité s'exprime à travers la conception d'éléments visuels attrayants, tels que des logos, des bannières, des images et d'autres supports visuels qui renforcent la présence en ligne. Communication digitale : Je suis un adepte des stratégies de communication digitale, utilisant les médias sociaux, le marketing en ligne et d'autres outils pour promouvoir les marques et...

Partager

Commentaires

Laisser un commentaire