Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Blog

>

Technique innovante de production de plants de pépinière robustes et sains en hivernage pour le maraichage

Date

Nous sommes partis du constat de la perturbation rencontre chaque année la filière maraichère  au Sénégal, du fait de l’absence des légumes sur le marché ceci étant une conséquence de la vacance des professionnels durant la période hivernale.

En effet il est ancré d’une manière unanime dans la croyance des producteurs maraichers professionnels du Sénégal, que la période hivernale n’est pas propice au maraichage suite aux multiples contraintes ( climatiques, sanitaire, etc..) qui n’est pas compatibles avec les méthodes classiques qu’ils adoptent.

Certains optent pour la production des plants sur des alvéoles, pratique de plus en plus décriée en agriculture durable à cause du micro plastique que cela engendre.

C’est sur le base cette situation que nous avons effectués durant deux (02) ans des expériences sur cette problématique et arrivé a stabiliser cette technique qu’il me plais de vous présenter.

La technique est basée sur un ensemble de méthodes qui permet d

Nous sommes partis du constat de la perturbation que rencontre chaque année la filière maraîchère  au Sénégal, du fait de l’absence des légumes sur le marché ceci étant une conséquence de la vacance des professionnels durant la période hivernale.

En effet il est ancré d’une manière unanime dans la croyance des producteurs maraîchers professionnels du Sénégal, que la période hivernale n’est pas propice au maraîchage suite aux multiples contraintes ( climatiques, sanitaire, etc..) qui ne sont  pas compatibles avec les méthodes classiques qu’ils adoptent.

Certains optent pour la production des plants sur des alvéoles, pratique de plus en plus décriée en agriculture durable à cause du micro plastique que cela engendre.

C’est sur le base de cette situation que nous avons effectué durant deux (02) ans des expériences sur cette problématique et arrivé à stabiliser cette technique qu’il nous plaît de vous présenter.

La technologie est basée sur un ensemble de méthodes qui permet de créer les conditions  favorables à une levée maximum de cinq (05) jours après semis pour toute espèce confondue ( tomate, aubergine, piment,…) et d’obtenir des plantules aptes au repiquage à seulement 25 jours d’entretien.

Habituellement ces espèces ont un seuil de germination de 7 à 10 jours et nécessitent plus de temps d’entretien.

Après suivi du comportement des plantules issues de ce processus, il est apparu que celles-ci subissent très peu de stress et se développent relativement vite à la transplantation ce qui est source de leur futur état végétatif.

La technologie repose sur un ensemble de pratiques coordonnées qui a abouti aux conditions requises pour la réussite d’une pépinière :

Habituellement ces espèces ont un seuil de germination de 7 à 10 jours et nécessitent plus de temps d’entretien.

Après suivi du comportement des plantules issues de ce processus, il est apparu que celles-ci subissent très peu de stress et se développent relativement vite à la transplantation ce qui est source de leur futur état végétatif.

La technologie repose sur un ensemble de pratiques coordonnées qui a aboutit aux conditions requises pour la réussite dune pépinières:

  • Pour éviter la gorgée d’eau de la planche lors des précipitations, elle sera élevée à 15 cm minimum de la terre naturelle et un dispositif de drainage aménagé à une profondeur moyenne de 25 cm,
  • Le bloc de pépinière sera aménagé de préférence sous la frondaison d’un KADD ou à défaut remplacé par un dispositif de crinting au-dessus des planches pour amortir l’impact des précipitations dans le milieu de semis,
  • Un compost mûr sera utilisé et l’enfouissement ne doit pas dépasser les 15 cm de profondeur,
  • le bloc de pépinière sera totalement protégé d’une haie de crinting de préférence et tout autour des plantes répulsives (Pour notre cas on a utilisé de basilic et l’œillet d’inde).
Malick sow
Author: Malick sow

Passionné de la recherche sur les pratiques endogènes. J’ai une expérience professionnelle de plus de 20 ans de terrain dans divers programmes et organisations de développement au Sénégal. Convaincu de la pertinence de l’agroécologie comme solution de l’agriculture du futur, j’ai créé depuis 2020 une entreprise communautaire dénommée Agrosol qui s’est donné comme objectif de promouvoir l’adoption de l’agriculture durable et le partage de connaissances techniques et méthodologiques agricoles, adaptées aux différents contextes sénégalais. Je suis également membre de l’équipe des Maitres Formateurs certifiés en agriculture écologique biologique dans le cadre du projet (Centre de Connaissance de l’Agriculture Biologique en Afrique de l’Ouest KCOA) et aussi membre du comité national de validation des connaissances scientifiques et endogènes du même projet

Partager

Commentaires

Laisser un commentaire