Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Blog

>

Optimiser votre compost de 21 jours : Les pièges à éviter pour une réussite garantie

Date

Le compost de 21 jours est une méthode accélérée de compostage qui vise à produire un compost de qualité en un laps de temps relativement court, environ trois semaines. Cette technique repose sur des conditions optimales de température, d’humidité et de composition des matériaux compostables pour favoriser une décomposition rapide et efficace des déchets organiques. Il présente en plus l’avantage d’être moins pénible dans le procédé de fabrication. 

Dans cet article, nous vous parlerons de 05 erreurs à éviter pour avoir  un compost de 21 jours de qualité.  

  1. Trop d’eau dans votre préparation

L’humidité excessive crée un environnement favorable au développement de moisissures et de champignons nuisibles, pouvant donner au compost une odeur désagréable et le rendre impropre à l’utilisation. Ces agents pathogènes peuvent également contaminer les plantes et nuire à leur santé.

  1. Utiliser des feuilles sèches de Tithonia Diversifolia

Les feuilles sèches de Tithonia, en raison de leur faible teneur en humidité, peuvent entraver le processus de décomposition dans la méthode de compostage de 21 jours. De plus, leur rapport carbone-azote élevé peut perturber l’équilibre C/N nécessaire à une décomposition optimale.

  1. Utiliser un sac plastique perforé

Contrairement aux méthodes traditionnelles de compostage qui nécessitent une bonne aération, le compostage de 21 jours fonctionne mieux dans un environnement anaérobie ou limité en oxygène. Cela favorise la production de composés humiques bénéfiques pour le sol et réduit les odeurs désagréables. Un sac plastique perforé ne permet pas de limiter l’accès à l’oxygène, ce qui peut ralentir le processus de décomposition et nuire à la qualité du compost.

  1. Utiliser de l’eau chlorée

L’eau chlorée peut avoir des effets néfastes sur les micro-organismes bénéfiques responsables de la décomposition de la matière organique. Cela peut réduire l’efficacité du compost à nourrir les plantes et présenter des risques pour la santé du sol. Il est crucial d’utiliser de l’eau non chlorée, comme l’eau de pluie ou l’eau du robinet déchlorée, pour garantir un processus de compostage efficace.

  1. Stocker votre préparation au soleil

Une exposition excessive au soleil peut nuire aux micro-organismes bénéfiques et provoquer des fluctuations importantes de température, perturbant ainsi le processus de compostage. Il est important de stocker votre préparation du compost de 21 jours dans un endroit ombragé pour maintenir un environnement favorable à la décomposition optimale.

Liens utiles

PATRICK NERI KENGNE MOUAFO
Author: PATRICK NERI KENGNE MOUAFO

Je suis un ingénieur agroalimentaire avec une formation complémentaire en agroécologie. J'ai acquis plusieurs années d'expérience dans la gestion des projets, la planification, le suivi évaluation et le renforcement des capacités des jeunes et adultes sur les questions liées à l'agriculture durable, la sécurité alimentaire, la biodiversité et le changement climatique. J'ai participé à plusieurs études sur le développement de l'agriculture au Cameroun ce qui me confère une bonne maitrise de ce secteur. Par ailleurs, j'ai aussi des expériences dans les domaines de la transformation agroalimentaire, de la nutrition et de l'autonomisation des jeunes et des femmes. Je maîtrise les outils informatiques, notamment les applications pour la collecte des données numériques, de cartographie, d'analyse des données ainsi que les méthodes statistiques et les techniques d'animation. Je suis motivé, dynamique et passionné par mon métier. Motivé, sociable et à l’écoute, je sais m’adapter à une situation en place ce qui me permet de m’intégrer facilement dans une équipe. Je souhaite mettre mes compétences au service d'une organisation qui partage mes valeurs et mes objectifs.

Partager

Commentaires

Laisser un commentaire